Curriculum vital

2030. Je travaille pour une boîte dont le produit est l’humain. Chaque jour, je supprime les produits périmés. C’est simple, il n’y a qu’à appuyer sur un bouton.

Commentaires

Samedi 18 avril 6 18 /04 /Avr 20:04

La natalité des Allemands connait de sérieux problèmes d’érection, au point de les menacer de disparition d‘ici douze générations. La France, elle, hisse le drapeau.

Les bébés teutons se font rares : 34% des femmes allemandes âgées de 35 à 49 ans et détentrices au moins d'un master n'ont pas d'enfant, et seules 32 % d'entre elles en ont deux, raconte le Figaro.

Si 26% des femmes sans diplômes possèdent trois enfants ou plus, la natalité pour 2008 enregistre une baisse de 1,1% par rapport à 2007, avec seulement 675 000 nouvelles layettes recensées. Des chiffres très éloignés de ceux de la France, à la fécondité en nette progression (de 1,98 enfants par femme en 2007 à 2,02 en 2008).

Selon les projections, poursuit le Figaro, la France devrait dépasser l'Allemagne comme pays le plus peuplé d'Europe avant 2050 alors que les Allemands pourraient avoir disparu dans douze générations.

Loin de nous l’idée de se réjouir d’une telle nouvelle. Mais, en ces temps de crise, tout est bon à prendre pour redonner du baume au cœur au drapeau bleu-blanc-rouge. Un monde privé d’Allemagne et d’Allemands auraient en effet des conséquences positives pour la France.


La France dans douze générations ?



Tout d'abord la paix, enfin, pour l’Alsace et la Lorraine, et la possibilité pour la France de récolter de nombreuses terres habitables, au prix d'une petite guerre face au reste de l'Europe qui occupera nos centaines de milliers de chômeurs. Sans oublier l'accès à la Mer du Nord et à ses tant désirées baignades frigorifiques.


L’hégémonie de la saucisse de Strasbourg, ensuite, libérée de la féroce concurrence de sa rivale de Francfort. Quelques milliers d’emplois crées en Alsace s’ajouteront alors au menu pour asseoir cette domination en Europe. Et tenter de contrer dans le reste de l’univers la suprématie de la saucisse de Shanghai, qui d’ici douze générations aura envahi l’Amérique, l’Afrique, l’Asie et les colonies de la Terre établies sur Mars.

La fin de l’immigration de la culture allemande, qui depuis bien trop longtemps pervertit notre jeunesse : Nina Hagen et ses frasques télévisuelles, l’Inspecteur Derrick, à des années lumières du talent d’un Navarro, Karl Marx, à des années lumières du talent comique de Groucho, les Tokio Hotel, à des années lumières du Carlton de Cannes.

La disparition naturelle de la moustache, espèce aussi menacée que l’orang-outan, le phoque moine et les comédies musicales à succès. Selon une source proche de la WWF, la survie des moustaches dans la nature est grandement menacée par la déforestation et le braconnage. Les derniers foyers de peuplement connus sont l’Allemagne (81% de la population mondiale de moustaches), les meetings de José Bové (18,99%) et la chambre à coucher de Christine Boutin (Christine Boutin).
 

Par Myblack - Publié dans : Actualité
Voir les 4 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés